Il n'y a pas si longtemps, on avait frisquet à Paris dès que novembre était là, et puis, je ne sais pas si c'est moi qui suis devenue moins frileuse ou si c'est le temps, mais depuis une dizaine d'années, on n'a droit qu'à de tristes hivers grisonnants et un peu mollassons du thermomètre.
Un vague flocon durant la saison, quelques brouillards givrants et surtout, un crachin persistant : beuark !
Aussi, je me réjouis bien fort que depuis quelques jours, on ait un peu de vrai hiver dans ce pays, ce n'est pas encore Paris couvert de neige, mais il y a de l'idée. Au petit matin, on peut voir ça depuis sa fenêtre, n'est-ce pas magnifique ?

2008_12_01_D_228r

Et puis, quand les températures chutent et que le temps s'assèchent, il y a le soleil, et cela donne des lumières splendides, colorées et rasantes.

2008_12_01_D_154

Pendant ce temps-là, au jardin des plantes, les grenouilles grelottent dans leur bassin, et les nénuphars se recroquevillent dans la glace, j'ai attendu pour voir si un crapaud se mettrait à faire du patin à glace, ma patience ne fut par récompensée.

2008_12_01_D_188

2008_12_01_D_184

Et en fin d'après-midi, une brume dorée enrobe les serres et la végétation persistante.

2008_12_01_D_194r