Pour recommencer à l'envers ce voyage à Guangzhou, voici quelques diapos (Velvia 50) prises le jour de l'an dans un vieux village de Canton dont j'ai oublié le nom et qui date de l'époque Yuan, donc à peu près du XIIIe siècle. Pourtant c'est surtout certains restes des années 50 que l'on croise sur les murs.
Ambiance d'ailleurs.


maomao


koatess


efface


derriere

inscription

danslesCanaux

telephone

monNumero

reparateur

chezleBarbier

refletsdeBarbier

ausoir

lesgardiensduTemple


Le graff sur cette dernière porte est particulièrement truculent, reprise à la sauce "arme de destruction massive" de l'iconographie classique avec ces deux gardiens échevelants.